ÉCOLE DE LA RESPIRATION

SANDRA-ROMOND

La voix, le son de l’instrument, la présence, l’intensité, le tact, la vitalité,

sont le reflet de la respiration sinon la respiration elle-même.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Démusclé par sa vie sédentaire dans une atmosphère polluée, aux prises avec un rythme de vie trépidant qui use son système nerveux, l’homme du XXIème siècle ne sait plus respirer, ne peut plus respirer à fond et pratique une respiration paresseuse et partielle: la respiration thoracique. Elle entraîne bien des désagréments comme l’essoufflement, une auto-intoxication, une fatigue continuelle dans la vie courante et des incidents de parcours chez certains artistes. Savoir gérer son effort, acquérir de la légèreté dans sa vie quotidienne et dans son métier n’est possible qu’avec de bons appuis, un intérieur stable et rassemblé qu’on nomme la concentration. La respiration physiologique profonde est l’état qui la met en place et la magnifie.

 

La respiration physiologique profonde

La respiration physiologique profonde est celle du monde animal et celle que nous pratiquons spontanément à notre naissance. Dans cette mécanique physiologique, c’est le travail expiratoire qui a le rôle dominant. C’est celui qui sollicite tous les muscles du corps. Il assure un parfait fonctionnement de l'organisme et dégage la mâchoire, les épaules, la gorge et la glotte (les fameuses cordes vocales) de toute possibilité d’effort, de pression ou de contraction locale.

Madame Sandra chanteuse de profession, réalise que de nombreux artistes autour d’elle pratiquent une respiration erronée qui entraîne des complications dans leur métier: aphonies, voix blanches, rauques ou nasillardes, courbatures de lèvres fatales chez certains trompettistes, manque de rythme, etc. Elle met au point à partir des années 1950 une rééducation respiratoire à partir d’une gymnastique précise où le souffle est étudié et sollicité. Ce qu’elle découvre alors dans sa pratique dépasse largement ses objectifs, elle aide beaucoup d’artistes mais aussi des personnes qui viennent d’autres horizons.

 

La concentration est un état à la lisière du physique et du mental. La qualité d’interprétation du comédien, du musicien, du  danseur ou la qualité d’exécution d’un artisan dépend de la qualité de sa concentration. Elle est un état de tension interne qu’il faut pouvoir supporter, qu’il faut pouvoir dominer sans la transformer en une crispation ni la lâcher suite au forcing. Le forcing est une méconnaissance de l’effort, c’est une sorte de contre-effort. Le tenu est une sensation fine et subtile. 

 

L’artiste ne doit pas jouer mou sous prétexte de rechercher un certain «naturel», ni jouer crispé sous prétexte de rechercher l’intensité. Isaac Stern —grand violoniste du 20ème siècle, disait que la tension intérieure devait être résolue par chaque artiste. Le travail de la respiration est la réponse à cette question. 

 

Ainsi l’ampleur de l’expression, la vitalité du timbre, l’impression de grande tranquillité qui peut se communiquer dans un geste ou une immobilité, est le reflet  d’une respiration physiologique profonde —ce mécanisme si mal connu. 

 

La culture respiratoire

Des exercices sur différents tempi, différents degrés d’intensité contribuent à perfectionner la vitalité, la souplesse du diaphragme et des muscles auxiliaires (c’est-à-dire les abdominaux, les obliques et les dorsaux) —moteurs essentiels de la respiration physiologique profonde. C’est la maîtrise du débit de l’air toujours en pression  qui permet d’exploiter  au mieux nos capacités.

L’expiration doit être puissante, étroite, longue et libre. La colonne d’air doit être tendue, ce qui donne la sensation de se grandir. Une colonne d’air étirée donne la richesse de la voix parlée, de la voix chantée et la richesse  du  son pour l’instrumentiste. Tandis qu’une colonne d’air large et molle donne un son pauvre. 

L’inspiration se fait en gardant présents les muscles du dos et du ventre. Ne pas tolérer que le ventre se gonfle, ne pas chercher à mettre l’air dans le ventre, car l’air va dans les poumons.

Il faut bien comprendre que faire travailler le corset musculaire d’une façon souple n’a rien à voir avec gonfler ou lâcher le ventre pour inspirer.

 

L’aboutissement

Ces exercices physiques consistent à porter l’attention sur la trajectoire du souffle, sa dimension, son jaillissement et son emplacement jusqu’à parvenir à l’équilibre de la ventilation.

La voix, véritable empreinte de notre vie intérieure s’en trouve enrichie. Percutante ou caressante, elle voyage par la propulsion du souffle sans forcing du matériel vocal. Madame Sandra compare les cordes vocales à l’anche double du basson ou du hautbois. Le son de la voix est émis par un courant d’air contrôlé entre les cordes vocales qui les fait vibrer.

 

Le corps s’équilibre, s’assouplit, devient réceptif, intelligent. L ‘effort devient plus tranquille, spontané et harmonieux. L’interprète peut enfin prétendre à l’obtention du mouvement juste avec le moins d’action possible, au parler juste, au tact dans son interprétation. La culture respiratoire permet ainsi à l’artiste d’aborder les œuvres les plus difficiles. Ce travail fondateur est une découverte des appuis indispensables pour l’acquisition du calme physique générateur du calme moral, il élargit les dons, les possibilités et  l’épanouissement de la personne tout entière.

 

Quand nous perdons cette maîtrise du souffle, nous perdons notre centre (le ventre, cet appui indispensable) par une tension du haut du corps. Ce haut du corps fait un barrage à tout ce qui vient du fond de l’être et nous manquons alors de calme, de spontanéité, d’autorité, d’envergure, de rayonnement, de maturité.

 

Chacun doit d’abord pour soi-même faire le travail de relèvement, de rééquilibration, de reconstruction de soi. Commencer par le coté corporel, organique et amener ainsi une meilleure activité cérébrale et mentale, rend enfin tout être capable de devenir agent de son propre épanouissement.

Catherine Rétoré



QUELQUES CITATIONS

 

«J’ai appris mes meilleurs mouvements chez les enfants. Les mains des nouveau-nés reposent sur l’air comme des pétales. »

Igor Markevitch

 

« Il faut un certain temps pour apprendre que la respiration «fausse» représente une attitude défectueuse de soi-même autrement dit que ce n’est pas le corps qui respire mal mais la personne qui est là d’une « façon fausse ».

Karlfreid Graf Dürckheim

 

« On pourrait ramener la technique élémentaire du comédien à deux notions vite exprimées mais toujours difficiles à mettre en pratique.

    1. Savoir bien respirer: et acquérir en même temps la science de se servir de sa respiration.

    2. Savoir se faire entendre: et pour cela acquérir une bonne diction. La respiration est la base d’une bonne diction, d’une lecture intelligente aussi bien dans les mouvements tragiques que dans les effets comiques bien placés. »

 

« Observe un acrobate quand il fait un tour périlleux sa respiration est comme sur un fil sur lequel il glisse.»

 

« Le jour où tu sentiras ta respiration non plus comme comme dans ces exercices ennuyeux de gymnastique quotidienne mais comme une source limpide, une petite divinité dispensatrice de bons offices, tu auras la clef qui ouvre toutes les autres portes de la technique de l’acteur. »

 

« La clef d’une bonne émission de voix c’est la respiration.

Presque toutes les attitudes sont commandées par les muscles du ventre, tant que tu ne sauras pas prendre ton appui sur les muscles du ventre, tu manqueras d’autorité. »

Charles Dullin

 

« La cravache, c’est la facilité tandis que pousser en avant demande plus d’intensité au niveau de la respiration. »

Freddy Head (jockey)

BIBLIOGRAPHIE

 

Le Hara de Karlfreid Graf Dürckheim

Le Zen dans l’art chevaleresque du tir à l’arc de Herrigel

La pratique du Zen de Taisen Deshimaru

Savoir respirer pour mieux vivre du Dr René Lacroix

Le chemin du bonheur du Dr Victor Pauchet

Le non-faire -  École de la respiration de Itsuo Tsuda

L'art de la respiration du Dr Hanich

Le comédien désincarné de Louis Jouvet

Propos de Alain

Service gratuit et accessible à tous

Créer un site